Une occasion pour le maintien des liens de parenté. S2- Les causes de la rupture des liens de parenté.

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

Une occasion pour le maintien des liens de parenté. S2- Les causes de la rupture des liens de parenté.

مُساهمة من طرف Admin في الجمعة سبتمبر 16, 2016 6:08 pm

Et je témoigne que Muhammad (PSL) est le Messager d'Allah, le maître des humains et des créatures, tant qu'un œil puisse voir et qu'une oreille puisse entendre.
Ô Allah, salut et bénit notre maître Muhammad, sa famille et ses compagnons, "Aal al-Bayt" qui sont bons et purs, les dignes de confiances et dépositaires de son message, et les dirigeants de sa brigade, et soit, Ô Seigneur de l'univers, satisfait de nous et d'eux.
Prêche 1:

Allah est le plus grand. Allah est le plus grand, Allah est le plus grand, Allah est le plus grand, Allah est le plus grand Allah est le plus grand, Allah est le plus grand, Allah est le plus grand, Allah est certainement le plus Grand et toutes les louanges sont à Allah. Glorifié soit Allah du matin au soir. Louange à Allah Seigneur des univers, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux. J’atteste qu’il n’y a pas d’autre divinité à part Allah et que Mohammad est le Messager d’Allah, que la Bénédiction et la Paix soient sur lui, et sur sa famille bienfaisante et pure. Ainsi que sur ses compagnons vaillants, fidèles à sa mission, commandants de ses armées, et sois O Seigneur des univers, satisfait de nous et d’eux.
Allah déclare la guerre à deux catégories:

Chers frères, l’Eid est-il mentionné dans le Coran ? Allah, exalté soit-Il, dit:
﴾ (Ces jours sont) le mois de Ramadān au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. - Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants! ﴿

(La Sourate La Vache: 185)

Il s’agit des glorifications de l’Eid. Les fêtes en Islam viennent suite à une grande adoration. Et la vraie joie de l’Eid est celle de la guidance, de la réconciliation avec Allah, de se remettre à Lui, de se repentir et d’être proche de Lui.
Chers frères, dans un hadith Qudssy Allah, Exalté soit-Il, dit:
((Je promets la guerre à celui qui devient l’ennemi de l’un de Mes alliés.))

(Al-Bokhâri d’après Abou Horayra)

Allah, Exalté soit-Il, combat celui qui s’adonne à l’usure, par le Coran. Et dans le hadith Qudssy, Il combat l’ennemi de Ses alliés. Deux guerres ouvertes sur deux fronts: la première contre celui qui use de l’usure ou la fait subir aux autres- dans ce sens, le rassemblement de ressources financières entre les mains d’une minorité et la privation de la majorité cause la destruction de la Ommah… Qu’est-ce qui résulte de la grande différence entre les revenus ? La prostitution, le vol, le meurtre, la destruction des familles… C’est la raison pour laquelle, Allah, Exalté soit-Il, a déclaré la guerre contre deux catégories, contre celui qui utilise l’usure et celui qui montre de l’inimitié contre un de Ses alliés.
((Je promets la guerre à celui qui devient l’ennemi de l’un de Mes alliés. Et il n’existe pas de chose par laquelle Mon serviteur s’approche de Moi mieux que ce que Je lui ai prescrit. Et plus Mon serviteur s’approche de Moi par les actes surérogatoires, plus Je l’aime, Je serai son ouïe par laquelle il entend, ses yeux par lesquels il voit, sa main par laquelle il prend son droit, son pied par lequel il marche. Et s’il Me demande, je l’exauce, et s’il Me demande la protection, Je le protège, et Je n’hésite jamais devant ce que Je veux comme Je le fait face à l’âme de Mon serviteur croyant, il déteste la mort et Je déteste lui faire du mal. ))

(Al-Bokhâri d’après Abou Horayra)

La plus grande récompense est d’avoir les prières exaucées:

image Si tu accomplis des actes surérogatoires, Allah, Exalté soit-Il, t’aime, et s’Il t’aime Il devient ton ouïe et ta vue, tes gestes et silences selon la méthode divine. Mais la plus grande récompense est qu’Il t’octroie l’exaucement des prières. Ainsi, après les versets du jeûne on trouve:
﴾ … que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants! Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi. Alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. ﴿

(La Sourate La Vache: 185-186)

L’Eid est la première occasion pour maintenir les liens de parenté:

image Le sujet le plus important en période de l’Eid est le maintien des liens de parenté. Pendant les premiers temps de la Da’wa du Prophète, Bénédictions et Paix sur lui, il appela au maintien des liens de parenté. L’Imam Moslim a rapporté d’après Abou Omâma, il a dit ; ‘Amr Ibn ‘Abssa As-Salamy a dit:
((Pendant la période antéislamique, je pensais que les gens étaient égarés et qu’ils étaient dans le faux par leur adoration des idoles. J’entendis alors parler d’un homme à la Mecque qui apportait des nouvelles. J’ai pris ma monture et je suis parti le voir. Le Prophète, Bénédictions et paix sur lui, était encore dans le secret, j’ai fait de mon mieux jusqu'à ce que j’entre à la Mecque et je lui dis: « qui es-tu ? » Il répondit: « Un prophète » J’ai demandé: « Qu’est ce qu’un prophète ? » Il a dit: « Allah m’a envoyé. » J’ai demandé: « Avec quoi Il t’a envoyé ? » Il répondit: « Il m’a envoyé pour le maintien des liens de parenté, la destruction des idoles et le monothéisme, soit adorer Allah Seul sans Lui associer d’autres.))

(Moslim d’après ‘Amr Ibn ‘Abssa As-Salamy)

La première parole du Prophète, bénédictions et paix sur lui, fut qu’il était envoyé pour maintenir les liens de parenté. Et nous sommes en période de l'Eid, une période de maintien des liens de parenté. Abou Dhar AlGhifâry, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit que le Prophète, bénédictions et paix sur lui…
((Mon bien aimé (le prophète) m’a conseillé de maintenir les liens de parenté mais s’ils me rejettent.))

(At-Tabarâny d’après Abou Dhar)

Ils ont dit que le maintien des liens de parenté est un signe de la foi. Et le Prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit:
((Celui qui croit en Allah et en le Dernier Jour doit maintenir ses liens de parenté.))

(Unanime, d’après Abou Horayra)

Il a conditionné la foi par le maintien du lien de parenté.
La récompense du maintien de lien de parenté:

Ce lien est une adoration grandiose. Il existe des adorations cultuelles telles que la prière, le jeûne, l’aumône légale, le pèlerinage, et il existe des adorations comportementales. Ce lien est l’une des adorations le plus grandiose. Certains savants disent: il n’existe pas de pas effectué plus grandiose après un pas effectué vers une obligation, que le pas effectué pour maintenir un lien de parenté. Et la rétribution de ce lien est reçue ici bas et il est une félicité à l’au-delà.
Le Prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit:
((La rétribution du maintien du lien de parenté est la plus rapide à être reçue par rapport aux autres obéissances.))

(Al-Bayhaqy d’après Abou Horayra)

Et celui qui maintient ce lien de parenté est promis au Paradis. Le Prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit dans l’un de ses sermons:
((Les gens du Paradis sont trois (catégories): un homme au pouvoir équitable, un homme miséricordieux et au cœur tendre envers tout parent musulman et un homme chaste qui a des enfants.))

(Moslim d’après ‘Ayyâd Ibn Khimâr)

Et Allah, Exalté soit-Il, dit:
﴾ Donne donc au proche parent son dû, ainsi qu’au pauvre, et au voyageur en détresse.﴿

(La Sourate Les Romains: 38)

Tu es dans l’obligation de lui donner.
Allah, Exalté soit-Il, a avancé les parents avant les pauvres:
﴾ Ils t’interrogent: «Qu’est-ce qu’on doit dépenser?» Dis: «Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de bien, vraiment Allah le sait».﴿

(La Sourate La Vache: 215)

La Zakat du Musulman n’est pas acceptée alors que parmi ses proches parents il y a des nécessiteux. Les autres peuvent avoir et ton aide et celle des autres, mais tes proches parents n’ont que toi.
Les plus proches parents ont la priorité en matière d’aumône:

Chers frères, ceux qui ont la priorité en matière d’aumône sont les parents les plus proches:
((Abou Talha était l’homme le plus riche à Médine, et le bien le plus précieux pour lui était un puits appelé Hâ’ situé en face de la mosquée du Prophète, bénédictions et paix sur lui, qui avait l’habitude de s’y rendre et de boire de son eau douce. Quand le verset: « Vous n’atteindrez la (vraie) piété, que si vous faites largesses de ce que vous chérissez.” fut révélé, Abou Talha demanda au Prophète, bénédictions et paix sur lui: ‘Ô Messager d’Allah, Allah, Exalté soit-Il dit: « Vous n’atteindrez la (vraie) piété, que si vous faites largesses de ce que vous chérissez.” et le bien le plus cher pour moi est le puits Hâ’ et elle est une aumône au nom d’Allah dont je souhaite le bienfait et le bien qu’elle cache mets là où tu veux Ô messager d’Allah.’ Le Prophète dit: ‘Oui, Oui ceci est un bien qui sera fructifié.’))

(Al-Bokhâri et Moslim d’après Anass Ibn Mâlek)

C’est le gain le plus sûr que tu puisses économiser, le grain réel que tu peux dépenser. D’après ‘A’icha, qu’Allah soit satisfait d’elle, ils avaient égorgé une brebis et le prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit:
((En reste-t-il ? elle répondit: ‘il n’en reste qu’un gigot.’ Il dit: ‘Tout est resté sauf son gigot.’))

(At-Termidhi et Ahmed)

‘Omar, qu’Allah soit satisfait de lui, a prit une pomme et a dit: ‘Si je la mange elle finit et si je la donne à quelqu’un, elle perdure.’ Et il a dit: ‘Oui, Oui ceci est un bien qui sera fructifié, elle a entendu ce que j’ai dit d’elle.’ (Pour revenir à l’histoire de Talha), il remit entre les mains du Prophète son bien le plus cher et au prophète de dire: ‘je te conseille de la donner en aumône à tes proches parents.’ Il lui dit: ‘Je le ferai Ô messager d’Allah.’ Et il la partagea entre ses proches et cousins.
La signification des ‘Arhâm’ parents:

1. Ton frère en Allah est un parent:

image Que signifie le terme ‘Arhâm’ ou parent? On dit: le parent en religion est ton coreligionnaire. Un nouveau sens apparaît. Ton frère en Allah, le croyant même s’il ne fait pas partie de tes proches, même s’il vient d’un autre pays, d’une nationalité différente, parlant une langue différente, il fait partie de tes proches parents. La parenté par la religion regroupe tous les Musulmans conformément à la parole divine:
﴾ Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde.﴿

(La Sourate Les Appartement: 10)

Ainsi, Allah, Exalté soit-Il, a démontré la fraternité entre tous les Musulmans:
﴾ Si vous vous détournez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté?﴿

(La Sourate Mohammad: 22)

2. Le lien du proche éloigné et proche du côté des parents:

Le deuxième lien de parenté est celui qui concerne les parents lointain et proches du côté des parents, des parents proches ou lointains du côté de la mère et du père.
Le prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit:
((Celui qui est doté de sa part de bienfaisance, il aurait reçu sa part de la vie ici bas.))

(Unanime d’après ‘A’icha)

Et le lien de parenté et le bon caractère et le bon voisinage aident au développement des sociétés et allongent les vies.
((Certes l’aumône éteint la colère divine et repousse la mauvaise mort.))

( At-Termidhi d’après Anass Ibn Mâlek)

Les conditions du maintien du lien de parenté avec les proches:

image Chers frères, que signifient les liens de parenté ? Il existe de ceux qui rendent visite à un parent pauvre une fois par an durant la fête tout en espérant ne pas le trouver chez lui, il lui laisse un mot et c’est tout. C’est le plus mauvais exemple du lien de parenté. Le lien de parenté exige la proximité avec les croyants, puisqu’ils sont proches parents selon l’interprétation de la foi. Les garder proches et les aimer, les aider, leur donner conseil, éviter de les léser, être juste envers eux, être équitable, respecter leurs droits, en aidant le malade parmi eux, consoler le pauvre, être au côté de l’opprimé, et les droits de leurs morts, en les lavant, priant sur eux et les mettre sous terre. Tous ces droits font partie du maintien du lien de parenté. Le croyant fait donc partie de tes parents proches. Alors que les parents le plus spécifiques sont ceux auxquels tu rends visite, tu demandes de leurs nouvelles, tu leurs fait des cadeaux, tu leur donnes de l’aumône, tu te montres affable envers leurs riches et vénérables, tu te montres bienfaisant envers les personnes âgées, miséricordieux envers leurs petits. Tu les accueilles et tu te montres généreux envers eux, et les élever en rang et partager leur joie et les consoler pendant leurs malheurs.
image Telles sont les conditions exigées pour le maintient du lien de parenté. Ce lien est également maintenu en faisant des invocations pour eux, avoir le cœur pur envers eux, leur donner des conseils, les inviter vers le bien, leur ordonner le convenable et leur interdire le blâmable, les réconcilier s’ils se disputent entre eux… tout cela faisant partie du maintien du lien de parenté.
Il est également maintenu en ayant le visage affable, le traitement souple, la parole bonne, les expressions aimables. En leur rendant visite et on les invitant, en se montrant bienfaisant envers les nécessiteux, faire de son possible pour faire diffuser le bien, les conseiller, les aider dans les malheurs, rendre visite à leurs malades, pardonner leurs erreurs, éviter de les léser, et en résumé: leur faire parvenir tout le bien et éviter tout le mal, tant que possible.
Parmi les actes cultuels les plus grandioses, après l’accomplissement des obligations, l’unité de la société d’une manière solide. La sécurité sociale est même une des bases de la parenté.
Le croyant doit chercher à savoir les nouvelles de ses proches:

image Certes, les proches parents vivent des situations différentes, ont des caractères et personnalités différents, des niveaux différents. Certains parmi se contentent du peu, une visite annuelle leur suffit, ou un appel téléphonique, et d’autres se contentent d’un sourire au visage et le lien par la parole, et d’autres cèdent tout simplement leurs droits et trouvent des excuses pour ses proches, d’autres ne se suffisent que des visites régulières et l’attention continue. Ainsi, les traiter en fonction de leurs particularités fait partie de du bon maintien du lien de parenté. Chaque parent proche a en effet une particularité. En résumé, le maintien du lien de parenté commence avec une sorte de contact, l’appel téléphonique est une sorte de contact, ou par poste, ou par un message sur téléphone.
Après vient la visite et voir comment ils vivent. Il existe le fort et le faible, un proche parent fort et un autre faible, un proche parent riche et un autre pauvre. Le fort et le riche ont pour rôle, après la visite familiale, de voir comment ils vivent économiquement et socialement, et les aider par le moyen le plus adéquat. Un frère m’avait raconté avoir entendu des sermons à partir de cette même mosquée, au sujet du maintien des liens de parenté. Ce frère avait un proche parent qu’il ne connaissait pas, mais il lui a rendu visite et lui a laissé une note, il l’a contacté par la suite puis il lui a rendu visite. Ce parent est pauvre et le visiteur aisé, le parent pauvre habitait dans un sous sol et a cinq enfants. Le proche parent, qui avait vu la maison, lui a trouvé un autre logement au 4ème étage dans un immeuble, après quatre mois de la rencontre. Ce frère a rendu visite à son parent conformément aux recommandations du Prophète, bénédictions et paix sur lui, et en voyant l’état du logement, il lui a aussitôt dit qu’il n’était pas sain pour ses enfants et lui a trouvé un autre logement qu’il a payé pour lui.
Le but ultime du maintien du lien de parenté:

Il s’agit de voir de près la situation économique, sociale et d’aider de la meilleure manière possible. Et d’offrir de l’aide au proche parent pour le mener vers le sentier d’Allah, Exalté soit-Il, le pousser à Lui obéir et à s’approcher de Lui. Ce qui est considéré comme un couronnement au lien de parenté, et ainsi le maintien de ce lien aurait réalisé son plus grand objectif.
S’enquérir des situations économiques, sociales, éducatives et de savoir des proches parents. S’ils ont un fils assoiffé de savoir, tu peux lui payer ses frais de scolarité par exemple, ou aider un parent à se diriger vers la voie d’Allah. Un frère avait frappé à la porte de sa sœur et il a entendu une dispute entre elle et son mari au sujet d’une certaine somme d’argent qu’elle lui avait demandée pour vêtir leurs filles. Le mari a un revenu limité et a refusé sa demande. Leurs voix se faisaient entendre et quand le frère est entré et leur a demandé de quoi il s’agissait, il a su que le montant n’était pas important et que l’histoire était ancienne de vingt ans. Il a alors offert à sa sœur de payer le montant chaque mois et de le doubler. Ce frère raconte qu’après six mois, sa sœur lui a demandé de leur donner, à ses filles et elle, une leçon de religion. Il n’était pas connaisseur mais il s’est préparé, tantôt un hadith, tantôt un verset ou une histoire, un jugement jurisprudentiel. Elle a réuni ses filles et ses nièces que son frère a le droit de voir. Après cela, il raconte toujours, les filles ont mis le voile l’une après l’autre et se sont toutes mariées. C’est cela le lien de parenté, que tu rendes visite à un proche parent, demander de ses nouvelles et l’aider sur le plan économique, éducatif, religieux et de connaissances.
Les fruits du maintien du lien de parenté:

Ecoutez ce verset de la première Sourate du Coran quand l’ange Gabriel a dit au Prophète:
﴾ Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l’homme d’une adhérence. Lis! Ton Seigneur est le Très Noble, ﴿

(La Sourate L’Adhérence: 1-3)

En entendant ce verset,
le Prophète, bénédictions et paix sur lui, revint chez lui le cœur tremblant. Il entra chez Khadîdja Bint Khowayled, qu’Allah soit satisfait d’elle, et dit: ‘recouvrez-moi recouvrez-moi, ils l’ont recouvert jusqu’à ce que sa peur se calme. Il dit alors à Khadîdja et la mit au courant ce qu’il a apprit: ‘J’ai crains pour ma personne.’ Elle lui a dit: ‘Non, par Allah, Il ne te laissera jamais, tu maintiens tes liens de parenté, tu supportes la lésion, tu aides le démunis, tu es généreux envers l’invité et tu fais vaincre le droit.))

(Al-Bokhâri et Moslim d’après ‘A’icha)

image Le maintien des liens de parenté fait partie de la prime nature, tout comme nourrir l’affamé, le faible, aider le proche… Allah fera toujours vaincre une telle personne. Allah, Exalté soit-Il, a promis pour celui qui maintient les liens de parenté de maintenir un lien avec lui et à celui qui les coupe, de couper sa relation avec lui.
((Quand Allah créa toutes les créatures, Ar-Rahem (l’utérus) Lui dit: Il dit: « Je cherche protection auprès de Toi contre la rupture ». Il lui dit: « Accepteras-tu que J'accorde Mes faveurs à celui qui te préserve et que Je prive de mes faveurs celui qui te rompt ?» Il répondit: « Oui, ô Seigneur ! » Il lui dit: « Qu'il en soit ainsi ! » Le Prophète, bénédictions et paix sur lui, ajouta: « lisez, si vous voulez: « Si vous vous détournez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté ? »))

(Unanime, d’après Abou Horayra)

Un autre hadith:
((La matrice (ar-rahim: l’utérus ou le lien de parenté) est accrochée au Trône en disant: « celui qui soigne mon lien, Allah soignera le lien avec lui ; celui qui coupe mon lien, Allah coupera le lien avec lui.))

(Moslim d’après ‘A’icha)

Le lien de parenté est source de l’amour des proches, de l’augmentation de la subsistance et une bénédiction dans la vie. Le prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit:
((Apprenez de votre descendance ce qui vous permet de préserver les liens de parenté, car le lien de parenté est l’amour dans la famille, l’abondance de l’argent et une longue descendance.))

(Ahmed d’après Abou Horayra)

Allonger la vie signifie que la vie devient pleine de bénédictions et de bonnes actions. Et dans un autre hadith:
((Celui qui aspire à une longue vie et à l'augmentation de ses revenus devra montrer de la bonté envers ses parents et établir des liens de parenté.))

(Unanime d’après Anass Ibn Mâlek)

Le lien est une raison d’élévation de rang et de bonne réputation:

Chers frères, le maintien du lien de parenté est un signe de la générosité de l’âme, d’une vision vaste, d’une bonne descendance et de fidélité. On dit: celui qui n’est pas bon envers sa famille ne le sera pas envers toi. Prenez garde de ne pas vous associer avec quelqu’un qui est désobéissant envers ses parents, s’il avait du bien en lui, il serait bon envers eux. Ni celui qui ne maintient pas les liens de parenté, car s’il n’est pas bon envers ses parents, il ne le serait pas envers toi et celui qui ne prend pas leur intérêt à cœur, ne le fera pas pour toi. N’en sont conscient que ceux qui ont un sens accru de raison.
Ce maintien de lien de parenté est une raison pour élever le rang de celui qui maintient ce lien, et une raison pour perpétrer sa bonne réputation, et une raison pour diffuser l’amour et l’entente. La maintien de ce lien consolide l’harmonie et accroit l’entente et renforce les liens de parenté et efface toute inimitié et dispute, tout en permettant de se connaître, communiquer et ressentir du bonheur.
Le Prophète, bénédictions et paix sur lui, maintenait le plus ses liens de parenté:

Chers frères, le Prophète, bénédictions et paix sur lui, était l’exemple parfait, le modèle à suivre dans l’histoire, en matière de maintien du lien de parenté. Il n’existe pas un homme plus désireux que lui de maintenir ses liens de parenté. Il entretenait ce lien avec ses proches, ses cousins paternels qui l’avait chassé de la Mecque, l’ont insulté, l’ont blessé, lui ont fait la guerre et l’on combattu. Ils avaient déclaré une guerre militaire, économique et médiatique contre lui, et quand il a triomphé d’eux et il est entré à la Mecque, il fut grandement accueilli.
Il avait avec lui 10 000 combattants avec leurs épées prêtes à le défendre, et les conquérants sont connu pour vouloir anéantir leurs ennemis, mais il dit à ses proches: que croyez-vous que je vais faire de vous ? Ils dirent: ‘tu es un frère généreux et un neveu généreux.’ Il leur répondit: ‘partez vous êtes libres. Ce fut l’exemple le plus frappant d’un homme qui fut, pendant vingt ans, lésé et exilé et a souffert le pire de la part de Qoraiche, des guerres, le sang qui a coulé, la torture, l’humiliation, et quand il les a vaincus, il fut le plus généreux et leur a pardonné.
Le Prophète, bénédictions et paix sur lui, avait un cousin au nom de Abou Soufyâne Ibn Al-Hâreth, qui l’avait lésé, insulté et combattu, et quand il entendit parler de la victoire du Prophète, bénédictions et paix sur lui, il prit ses enfants avec lui et voulait sortir de la Mecque. Il rencontra Ali Ibn Abi Tâleb qui lui demanda: ‘où vas-tu ainsi ?’ il lui dit: ‘je sors avec mes enfants dans le désert pour mourir de faim et de nudité. Si Mohammed me capture, il me découpera sûrement en morceaux.’ Ali, qui connaissait bien le Prophète, bénédictions et paix sur lui, lui dit: ‘tu as certainement tort, le Prophète, bénédictions et paix sur lui, est le plus à même à maintenir le lien de parenté, le plus bienfaisant et le plus généreux de tous les gens, reviens auprès de lui, et atteste de sa prophétie et dis comme ce qu’on dit les frères de Youssouf à ce dernier: « Par Allah! Vraiment Allah t’a préféré à nous et nous avons été fautifs». Il était sûr qu’il allait être tué, il se rendit chez le Prophète, bénédictions et paix sur lui, et lui dit: ‘Ô messager d’Allah, paix sur toi: «Par Allah! Vraiment Allah t’a préféré à nous et nous avons été fautifs». Le Prophète pleura et oublia ces dures journées, les mauvaises actions contre lui et les souvenirs noirs et dit en récitant le coran: « «Pas de récrimination contre vous aujourd’hui! Qu’Allah vous pardonne. C’est Lui Le plus Miséricordieux des miséricordieux… »
Que disait Abou Soufyâne Ibn Harb au sujet du Prophète, bénédictions et paix sur lui ? Il disait: Ô mon neveu, Tu es le plus à maintenir les liens de parenté, le plus miséricordieux, le plus sage et le plus raisonnable.
L’Eid est la meilleure occasion pour avoir des nouvelles des proches:

image Chers frères, certes le sujet est long, mais l’Eid est la meilleure occasion pour demander des nouvelles des proches parents, leur rendre visite, els aider et se montrer généreux envers eux. Le prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit:
((Vous recevez votre subvention et vous triomphez par vos faibles.))

(Abou Dâwoûd, At-Termidhi et An-Nassâ’i d’après Abi Ad-Dardâ’)

Ce faible ne peux-tu pas le nourrir quand il a faim et le vêtir s’il est nu, lui enseigner s’il est ignorant et lui fournir un logement s’il est sans logement, le marier s’il est célibataire, lui donner son droit s’il est opprimé… si tu agis ainsi, tu seras vainqueur: Vous recevez votre subvention et vous triomphez par vos faibles.)) Qu’en est-il alors si ce faible était un de tes proches parents ? Alors que de nos jours, il existe des dossiers en justice relatant les histoires de mères n’ayant pas de quoi se nourrir et poursuit son fils riche pour qu’il la nourrisse.
Le Noble Prophète est le meilleur à enseigner le sens du lien de parenté:

Chers frères, encore une histoire pour illustrer… Le prophète reçoit la visite de sa sœur de lait, qu’il n’a pas vue depuis des décennies. Il ne la connait pas et elle non plus. Halima As-Sa’diya, la nourrice du Prophète, bénédictions et paix sur lui, l’avait également allaitée, et quand il a reçu la révélation et il a atteint un rang distingué, elle entendit parler de lui et de sa victoire alors qu’elle était dans sa tribu des bani Sa’d à Ta’ef, elle se rendit alors chez lui pour le saluer alors qu’il était assis sous un peuplier en train de distribuer le butin entre les arabes, et les combattants avec leurs épées assis autour, elle demanda la permission et les compagnons lui demandèrent ; ‘qui es-tu ?’ elle répondit: ‘Je suis la sœur du prophète, bénédictions et paix sur lui.’ Ils furent surpris de sa réponse et elle ajouta: ‘Je suis Ach-Chaymâ’Bint Al-Hâreth, Halima As-Sa’diya m’a allaité ainsi que le Prophète, bénédictions et paix sur lui. Ils mirent le prophète au courant qui se rappelait toujours des proches parents et il alla à sa rencontre. Il laissa ses compagnons derrière lui et partit l’accueillir pour la rencontrer en chemin et lui souhaiter la bienvenue comme un frère le fait avec sa sœur après une longue absence, une longue solitude et exil, il la ramena avec lui et l’assis à ses côtés et la mis à l’ombre pour la protéger du soleil.
Imaginez chers frères, le prophète de l’humanité et le précepteur de tous, le destructeur du royaume des idoles, en train d’ombrager sa vieille sœur de lait, il laisse les gens et leurs affaires et part à sa rencontre et lui demande: Comment allez-vous Ô sœur ? Choisis-tu de vivre avec moi ou préfères-tu résider dans ta tribu ? Elle lui répondit: ‘je choisis ma famille’ alors il l’envoya avec de l’argent et des vivres et cent chamelles, pour apprendre aux gens le sens du maintien du lien de parenté.
O mon maître et prophète d’Allah, toi pour lequel la miséricorde était ta passion, et la justice ta loi et l’amour ta nature primaire et la transcendance ton métier et les problèmes des gens ton adoration. O mon maître et prophète d’Allah, toi qui est venu à la vie pour donner sans rien prendre, toi qui a sanctifié tout ce qui existe, et a pris en charge les problèmes de l’homme, toi qui a donné la primauté à la raison et tu as combattu l’instinct de la jungle. Toi dont la réussite t’a permis d’être au-dessus des autres et tu as vécu un parmi tous.
Chers frères, demandez-vous des comptes avant qu’on ne le fasse pour vous. Pesez vos actions avant qu’on ne le fasse pour vous. Et sachez que l’ange de la mort nous a dépassés pour aller prendre d’autres âmes et que demain, il dépassera d’autres pour venir vers nous. Soyons donc vigilants car l’attentif est celui qui se demande des comptes et œuvre pour après sa mort. Et l’impuissant est celui qui était esclave de ses passions et a vécu dans les souhaits. Louanges à Allah Seigneur de l’Univers.
***

Prêche 2

Louange à Dieu, Seigneur des mondes, et que les bénédictions et la paix soit sur notre maître Mohammad et sur ses nobles compagnons pieux ainsi que sur sa noble et pure famille.
Les causes de la rupture du lien de parenté:

Chers frères, parmi les causes de la rupture du lien de parenté:
1. L’ignorance des conséquences de la rupture de ce lien et de ses mérites:

Premièrement: L’ignorance des conséquences de la rupture du lien de parenté et l’ignorance des mérites du maintien du lien de parenté. L’homme est l’ennemi de ce qu’il ignore et connaître les conséquences des choses et leurs fruits est l’une des plus grandes raisons de vouloir maintenir le lien de parenté.
2. La faiblesse de la piété:

Deuxièmement: la faiblesse de la piété. Certains sont devenus riches et ayant des positions sociales élevées et a honte de sa famille. Quelqu’un a même prétendu son père âgé, dont il avait honte, était uniquement un domestique chez lui.
3. La rareté des visites:

Troisièmement: quand on ne rend pas visite à un parent pendant une longue durée, on s’y habitue et cela entraine la solitude.
4. La sévérité des reproches:

Quatrièmement ; la sévérité des reproches lors des visites de familles engendrent la haine et la rancune. Il faudra donc être patient et les supporter.
5. L’exagération dans l’accueil:

Cinquièmement: il arrive que quand on dépense plus qu’on ne peut pour inviter des proches parents, on déteste ce genre de réunion et par conséquent le lien de famille. Il ne faudra présenter que ce qu’on peut car on a été ordonné de ne donner que ce dont nous disposons. Alors que si nous dépensons plus que ce que nous avons, on évite les invitations et les visites. On a peur de rendre une invitation quand celui qui nous avait invités a exagéré dans son accueil.
Chers frères, il existe également celui qui, lors des visites de parents, s’en désintéresse, les accueille mal, mal habillé, il leur demande brièvement de leurs nouvelles et combien est leur salaire, l’air snob. Si tu ne respectes pas ton parent, ne l’accueille pas comme il faut, la visite aurait perdu de sa joie.
6. Le riche avare déteste le lien de parenté:

Sixièmement: la personne riche et avare déteste le maintien du lien de parenté le considérant comme une charge pour lui.
Chers frères, les causes sont nombreuses, le retard de la distribution de l’héritage entraîne la rupture ru lien de parenté. Des femmes ont des maris qui ont besoin d’argent mais leurs frères, qui ont la charge des biens hérités, retardent leur distribution, et après une certaine période, l’inimitié s’installe entre les frères et sœurs à cause de ce retard.
7. L’association entre les parentes proches:

Septièmement: l’association, dans la majorité des cas, entre proches parents crée des problèmes énormes entre eux.
Le maintien du lien de parenté fait partie des actes cultuels et l’Eid est une occasion pour l’effectuer, comme elle doit l’être tout au long de l’année.
Invocations:

Ô Allah, guide-nous parmi ceux que Tu as guidés, préserve-nous parmi ceux que Tu as préservés, prend-nous comme alliés parmi ceux que Tu as pris comme alliés, bénis ce que Tu nous as accordé, protège-nous du mal que Tu as décrété, car certes Tu décides et nul ne décide pour Toi. Certes, ne sera pas humilié celui que Tu as pris comme protégé et ne sera pas honoré celui que Tu as pris comme ennemi, béni et exalté sois-Tu. Louange à Toi pour ce que Tu as décrété. Nous demandons pardon auprès de Toi, Ô Allah, pour tous nos péchés, et nous nous repentons. O Seigneur, guide-nous vers les bonnes actions, nul autre n’y guide que Toi. O Seigneur, guide-nous vers les bonnes moralités nul autre n’y guide que Toi. O Seigneur, réforme nous notre foi qui est l’immunité de nos affaires et réforme nous ce bas monde dans lequel nous avons notre subsistance et réforme notre vie futur où nous retournerons vers toi fais que notre vie soit un surplus de bien et notre mort un repos de tout mal. Notre Seigneur, Maître des mondes, O Allah, Fais que nous suffise ton licite pour nous dispenser de l'illicite, et Ton obéissance pour nous dispenser de Ta désobéissance et enrichis nous par une grâce qui ne provient pas d'un autre que Toi. O Allah, par Ta grâce et Ta miséricorde, fais que la parole véridique et celle de la religion soit la plus élevée, fais vaincre l’Islam et les Musulmans où qu’ils soient de par le monde, O Seigneur des mondes. O Dieu, montre nous Ta Capacité contre Tes ennemis O Le plus Généreux des généreux.
avatar
Admin
Admin

المساهمات : 751
تاريخ التسجيل : 29/03/2014
الموقع : gmail.forumaroc.net

معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://gmail.forumaroc.net

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى