La Biographie -Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) nous met sur la Bonne Voie-Leçon (34-48):Promotion de la vertu et répression du vice.

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

La Biographie -Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) nous met sur la Bonne Voie-Leçon (34-48):Promotion de la vertu et répression du vice.

مُساهمة من طرف Admin في الجمعة مارس 24, 2017 9:05 am

Le fait d’ordonner le convenable et d’interdire le blâmable:

Mes honorables frères, les savants ont déclaré l’existence d’une sixième obligation qui s’avère être la prescription du convenable et l’interdiction du blâmable, en plus des cinq autres déjà connues et qui sont: l’attestation de foi (j’atteste qu’il n’y a de Dieu qu’Allah Seul sans associé, et que Mohammad Salla Allah Alaihi wa Sallam est Son Prophète) la salât, l’aumône légale (la Zakât), le jeûne et le pèlerinage.
Le point crucial de ce sujet se définit par l’existence ou la non-existence de l’Islam.
L’Islam existe, donc il est établi, se poursuit, gagne du terrain par la prescription du convenable et l’interdiction du blâmable.
Lorsqu’Allah Exalté Soit-Il nous a qualifiés de la meilleure communauté apparue pour les hommes, Il a cité dans le même verset la raison de cette distinction, qui est d’exhorter au bien, de dissuader de faire le mal, et d’avoir la foi en Allah, Glorifié-Soit-Il.
Négliger cette sixième obligation fera perdre à cette communauté la faveur distinctive dont elle dispose, celle d’être la meilleure. Elle deviendra de ce fait quelconque parmi tant d’autres, une communauté réduite à la transmission -selon l’appellation consacrée des savants- semblable à n’importe quelle autre communauté, sans aucun mérite.
Allah Exalté Soit-Il, a établi que le fait d’enjoindre la vérité est le quart de la solution salvatrice:
( Par le Temps! (1) L'homme est certes, en perdition (2) sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. (3) )

Coran 103, Al-Asr (Le Temps)

Le fait de recommander le convenable et d’interdire le blâmable est l’une des conditions salvatrices contre la perdition ; en appliquant ces préceptes tu maintiens ton existence, car les sphères du mal se répandent et lorsque le Vrai ne prend pas de l’ampleur, le mensonge pourra le juguler, voire-même annuler son existence.
Les effets prévus de la sixième obligation:

A partir de cette approche, plusieurs chapitres furent établis dans les recueils de hadiths authentiques afin d’aborder la prescription du convenable et l’interdiction du blâmable.
Le Messager D’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit:
((Celui d’entre vous qui voit le mal, eh bien qu’il le rectifie de sa main, s’il ne le peut, qu’il essaie d’y parvenir par sa parole, et s’il ne le peut, qu’il le fasse par son cœur et ceci constitue le degré de foi le plus faible)).

Mouslim, Abou-Daoud et at-Thirmidhi et An-Nasaa’i d’après Abou Sa’ïd El-Khoudry.

Bien-entendu l’ordre exprimé dans le noble Coran exige l’obligation de s’y soumettre, il en est de même pour la tradition prophétique de la sunna bénie qui, elle aussi est obligatoire et implique la soumission à cet ordre ; Allah Glorifié Soit-Il ne t’a pas chargé au-delà de tes capacités de tolérance.
Cependant, si le fait de recommander le convenable et d’interdire le blâmable mène à une subversion ou à un désordre pire que le mal que tu interdis, dans ce cas précis la législation islamique te dispense de le rectifier par l’action ou par la parole lorsque ce que ce n’est pas dans ton pouvoir ; il ne te reste donc plus qu’à le désavouer par le cœur, ceci étant le degré de la foi le plus faible.
Pour illustrer cette notion on cite l’exemple d’un frère qui reçoit la visite de sa nièce habillée d’une manière indécente, la plupart des tontons l’accueilleront chaleureusement sans lui adresser de conseil, elle est jeune et ne remarque que la chaleur et la convivialité, et comme elle ne reçoit aucun conseil, elle s’imaginera que sa tenue vestimentaire est acceptable sans n’avoir rien à se reprocher.
En revanche si elle écoute un conseil, à la prochaine fois elle sera plus pudique dans sa tenue, ou à tout le moins lorsqu’elle se rend chez cet oncle, et petit à petit elle en fera une habitude partout où elle ira.
Qu’est-ce que cela a coûté à l’oncle ? Quelques paroles: ( cette tenue ne satisfait pas Allah Exalté Soit-Il, tu appartiens à une famille conservatrice, ton père jouit d’une bonne réputation parmi les gens. )
Il suffit d’un petit discours.
Allah Glorifié Soit-Il, nous immergera dans la perdition à la vue du mal sans le décrier, d’une personne déviée sans la conseiller, ou d’une faute sans la corriger.
Je vais évoquer le récit d’un peuple à qui Allah Le Plus-Haut avait envoyé des anges afin de l’anéantir, ces anges dirent:
( O Seigneur il y a parmi eux un homme bon et droit,
Commencez par lui,

Ordonna Allah Exalté Soit-Il
-Pourquoi ?
-Son visage ne se blêmissait pas à la vue du mal.

Ce genre de personnes est légion, il ne parle pas, ne conseille pas, il est faible, il accomplit la Salât obligatoire à la mosquée mais ses filles sont à demi-vêtues, il se contente de prier en leur faveur: ( qu’Allah les guide sur le droit chemin ! Elles vivent leur jeunesse, elles ont largement le temps de se repentir si Allah le veut bien.)
Ce type de personnage ne se mêle de rien, ne conteste pas, ne prends aucune position, il n’est point affecté lorsque les commandements divins sont transgressés. Mais quand il sent un danger ou une menace toucher ses intérêts matériels il se transforme en une bête féroce
((Commencez par lui))

Ce verset est très pertinent:
( Et ton Seigneur n'est point tel à détruire injustement des cités dont les habitants sont des réformateurs)

Coran 11, Hud 117

Les gens droits et bons seront perdus -car ils sont passifs-, contrairement aux réformateurs qui eux, seront sauvés.
C’est pour cette raison qu’Allah Le Plus-Haut a décrété que les fils d’Israël méritent de périr:
( Ils ne s'interdisaient pas les uns aux autres ce qu'ils faisaient de blâmable. )

Coran 5, La table Servie (Al-Ma'ida): 79

De nos jours, on n’assiste qu’à des complaisances et des compliments sans aucun égard à la religion, même s’il s’agit d’une personne perverse et immorale, elle est qualifiée d’intelligente, elle a dû tact, elle est correcte, futée, sociable, et conviviale ; les valeurs sont faussées.
Que penser d’un enfant innocent dont le père flatte une personne et dit qu’elle est très bien, aimable, sociable, a dû tact ; autant d’hommages, alors que l’enfant a remarqué que cette même personne n’avait accompli aucune des Salâts obligatoires lors d’une sortie en sa compagnie ; les compliments de ce père sont insensés, on dirait même qu’ils émanent de quelqu’un qui ne connait pas Allah Glorifié Soit-Il.
Le dépôt de la responsabilité est la base de tous les dépôts:

Dans l’un de mes sermons j’avais dit qu’il existe un dépôt de la responsabilité, le plus dangereux par excellence, soit Allah Glorifié Soit-Il, t’a confié ton âme pour t’en charger et t’a Dit:
(A réussi, certes, celui qui la purifie. (9) Et est perdu, certes, celui qui la corrompt (10) )

Coran 91, Le Soleil (Ash-Shams)

Tu as cette liberté de faire en sorte que ton âme te suive si tu la purifies en l’instruisant sur Son Créateur Allah Exalté Soit-Il, que tu la guides à Lui obéir, que tu la rendes pure de toute souillure, que tu suives la religion d’Allah Glorifié Soit-Il, tu auras ainsi remporté une victoire ; en revanche si tu n’œuvres pas à la purification de cette âme, ce sera assurément l’échec et le dépit, ainsi est le dépôt.
Le dépôt de la responsabilité engagée est le pivot des autres dépôts il a des branches: le dépôt de l’obligation, de la gouvernance, du lien marital, etc.
Si l’homme se trahit lui-même, et néglige le dépôt dont il est chargé, il est naturel qu’il trahisse son prochain ; n’attends pas de la sincérité, de l’honnêteté et de la fidélité d’une personne non-religieuse. Si son intérêt concorde avec l’adoption d’un comportement honnête, il le sera ; dans le cas contraire il trahit, déçoit et déchoit. Ce qui revient à dire:
((Celui d’entre vous qui voit le mal qu’il le rectifie de sa main…))

Tout père est responsable de sa fille, et doit pourvoir à ses besoins, mais lorsque celle-ci dévie du droit chemin, ce père ne devrait pas se contenter de dire: ( Je l’ai conseillée ), elle est ta fille, tu es responsable d’elle, et tu es son tuteur, tu dois agir et avoir le dernier mot.
((…S’il ne le peut qu’il y parvienne par sa parole, et s’il ne le peut, qu’il le fasse par son cœur et ceci constitue le plus faible degré de foi)).

Mouslim, Abou-Daoud et at-Thirmidhi et Nasaa’i d’après Abou Sa’ïd El-Khoudry

Les épreuves sont inévitables:

Oubada fils de Samet, qu’Allah Soit satisfait de lui, a rapporté:
((Nous prêtâmes serment d’allégeance au Prophète Salla Allah Alaihi wa Sallam sur l’écoute et l’obéissance, dans la difficulté et la félicité)).

Ce sont les compagnons qui ont fait cette prestation !
Il existe des gens dont le comportement est exemplaire dans les situations de confort et de facilité, mais lorsqu’ils sont soumis aux rigueurs du destin et à l’adversité, ils se transforment.
Le fait d’avoir des qualités dans les bons moments de la vie n’a aucune valeur.
Pour mieux illustrer la chose, vérifier une automobile dans une descente est absolument inutile, ce test n’en est pas un, puisque le vélo, un engin avec le pire des moteurs, ou même un véhicule sans moteur, dévalerait la pente. Il est sensé de monter une côte pour juger de la puissance du moteur.
Le test s’opère dans la difficulté ; et il est inévitable de vivre l’expérience.
((Nous prêtâmes serment d’allégeance au Prophète Salla Allah Alaihi wa Sallam sur l’écoute et l’obéissance, dans la difficulté et la félicité…))

Si tu te trouves dans l’aisance ou dans une gêne financière, dans un état de maladie ou en bonne santé, dans la jeunesse ou au déclin de la vie, dans ta vigueur comme dans ta faiblesse.
((…nous prêtâmes serment d’allégeance au Prophète Salla Allah Alaihi wa Sallam en cas de don ou de privation, même si nous devons faire preuve d’altruisme ; nous lui prêtâmes serment de ne pas entrer en conflit avec le souverain sauf en cas de mécréance manifeste dont nous avons une preuve évidente puisée dans le Livre d’Allah ou dans la Sunna ; nous lui prêtâmes serment de ne dire que la vérité quelle que soit la circonstance sans craindre le moindre blâme d’autrui, puisque c’est la Religion d’Allah Glorifié Soit-Il))

Al-Boukhari, Mouslim, Nasaa’i, Malik dans ( al-Mouatta’ ) d’après Oubada fils de as-Samet

Ce sont les dires du Prophète Salla Allah Alaihi wa Sallam.
Mou’awiya fils d’Abou-Soufiyâne avait réuni les plus notables de son peuple afin de prêter serment d’allégeance à son fils Yazid, toute l’assistance avait rendu hommage à ce dernier, comme il est de mise dans de telles occasions, sauf un homme parmi eux qui répondait au nom de Ahnaf fils de Qais qui s’est enfermé dans son silence, et a persisté ainsi, provoquant une inquiétude et une grande gêne dans l’assemblée, Mou’awiya lui dit: Prononce-toi, Ô Ahnaf !. Il répondit: ( je crains Allah Exalté Soit-Il si je tiens des propos mensongers, et j’ai peur de vous si je dis la vérité. )
Cette allusion est plus éloquente que n’importe quelle autre déclaration provenant d’un croyant ; il n’avait peur d’aucun blâme s’agissant de dire la vérité pour plaire à Allah.
Les aumônes des gens pauvres:

D’après Abu-Dharr qu’Allah soit satisfait de lui, quelques personnes ont dit:
(Les gens des grandes fortunes l’ont emporté par les récompenses, ils accomplissent les Salâts comme nous, ils observent le jeûne comme nous, et donnent les excédents de leur argent en aumônes).
Le prophète Salla Allah Alaihi wa Sallam leur a répondu:
((Allah Glorifié Soit-Il ne vous a-t-Il pas procuré ce qui est mieux pour le donner en aumône ? Sachez:
qu’à chaque fois que vous glorifiez Allah Exalté Soit-Il vous obtiendrez une aumône (en disant Subhana Allah) ;
qu’à chaque fois que vous dites Allah est Le Plus-Grand (Allahou Akbar) vous obtiendrez une aumône ;
qu’à chaque fois que vous louez Allah (en disant Alhamdoulillah) vous obtiendrez une aumône ;
qu’à chaque fois que vous attestez l’Unicité d’Allah (en disant il n’y a de Dieu qu’Allah (La ilaha illa Allah) vous obtiendrez une aumône ; de même si vous exhortez au bien vous obtiendrez une aumône, et si vous interdisez le mal vous obtiendrez une aumône))

Mouslim d’après Abu-Dhar El-Ghafary

Les plus aisés parmi les gens pensaient qu’ils accéderaient à un haut rang auprès d’Allah Glorifié Soit-Il parce qu’ils ont de grandes richesses, mais les pauvres sont moins privilégiés, d’où la réponse réconfortante du prophète Salla Allah Alaihi wa Sallam:
((Glorifier Allah Exalté Soit-Il entraîne une aumône (Subhana Allah), dire Allah est Le Plus-Grand (Allahou Akbar) entraîne une aumône, Louer Allah (dire Al-hamdoulillah) entraîne une aumône, attester la profession de foi (en disant il n’y a de Dieu qu’Allah (La ilaha illa Allah) entraîne une aumône, exhorter au bien entraîne une aumône, interdire le mal entraîne une aumône)).

Un hadith extraordinaire au sujet de la promotion de la vertu, et de la répression du vice:

Voici un hadith merveilleux de notre prophète Salla Allah Alaihi wa Sallam à ce propos:
((Celui qui s’accommode du licite et des limites fixées par Allah, et celui qui les enfreint en recommandant la vertu et en réprimant le vice, sont pareils à des gens à bord d’un navire qui se sont répartis en deux groupes après avoir tiré au sort, un groupe s’est installé en-haut du navire et un autre en bas. Toutes les fois que les gens de la partie inférieure voulaient chercher de l’eau fraîche, ils se voyaient obligés de passer par le groupe de la partie supérieure du navire. Finalement, ceux-là se sont dit: ( Et si nous percions un trou dans notre partie pour ménager ceux d’en haut ? )
Or, si les gens d’en haut leur laissent la liberté d’agir à leur guise, ils périront et provoqueront la mort des autres, mais s’ils les empêchent d’exécuter leur visée et de creuser le trou, ils seront sauvés et aurons sauvé les autres.))

Al-Boukhari, at-Thirmidhi d’après Nu’mane fils de Bachir.

Il y a une citation qui est apparue récemment et qui présume que nous sommes tous à bord d’un seul et même navire, il n’y a pas de solution de juste milieu, nous sommes une seule communauté et une même société.
Donc si quelqu’un tente de semer la corruption, de diffuser le mal, ce mal va se propager au sein de la société dans laquelle il vit, mais s’il améliore les choses, le bien régnera. Nous sommes à bord d’un même navire.
La parabole susmentionnée est assez éloquente, des gens ont pris le niveau supérieur d’un bateau qui avance dans une eau pure, alors qu’un autre groupe de gens en a pris celui du bas, ceux-ci, pour s’abreuver doivent remonter à la partie supérieure afin de remplir leurs seaux, chose qu’ils trouvaient gênante et épuisante, ils se sont dit: ( nous allons creuser un petit trou dans la partie que nous occupons pour en tirer de l’eau fraîche.) Ce qui assurément provoquerait l’immersion complète du navire.
((…Or, si les gens d’en haut leur laissent la liberté d’agir à leur guise, ils périront et provoqueront la mort des autres, mais s’ils les empêchent d’exécuter leur visée et de creuser le trou, ils seront sauvés et aurons sauvé les autres.))
avatar
Admin
Admin

المساهمات : 751
تاريخ التسجيل : 29/03/2014
الموقع : gmail.forumaroc.net

معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://gmail.forumaroc.net

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى